Mélodie russe

 

Si nous ne sommes pas des expertes en la matière, nous apprécions à l’occasion une belle musique classique. Marine a déjà abordé Tchaïkovski en vous parlant du Lac des Cygnes, je me permets de vous faire partager deux morceaux qui me paraissent d’une incroyable justesse. Peut-être est-ce l’eau de la Volga ou une des composantes de la vodka qui a rendu les écrivains et compositeurs russes du XIXe si doués ; il n’empêche que l’on n’a pas besoin d’une formation au conservatoire ni d’une cinquantaine d’années d’expérience pour apprécier leurs créations.

Louise

Publicités