Margot et les 450

Vous commencez à avoir l’habitude mais petit rappel pour les étourdis, chez JBMT on aime fêter chaque petite victoire avec nos lecteurs! Nous sommes désormais plus de 450 sur notre page Facebook, alors il était temps de vous rendre hommage! Le sort a choisi Margot. Oui Oui, vous en avez déjà entendu parlé ICI

Bonne Lecture!

Le  film

C’est peut être un peu “ classique “ comme choix mais je dirais The Artist. C’est bien le seul film où, en fin de séance, tout le monde s’est levé et a applaudi jusqu’à la fin du générique. J’apprécie vraiment les films en noir et blanc, Charlie Chaplin, Billy Wilder, et la musique d’époque me touche beaucoup.. C’est toujours plaisant de voir que ni le noir et blanc ni le muet n’a été complétement oublié et écarté du cinéma grand public d’aujourd’hui. Et puis, Dujardin est juste excellent dans ce film !

La musique

Karova” de Com Truise, gros coup de foudre l’année dernière.. Un clip trippant, un son planant, psyché et lo-fi à souhait.. En plus, l’univers graphique de l’artiste est plutôt cool. C’est le genre de truc que tu écoutes dans le TGV en regardant à travers la fenêtre, et d’un coup, les champs de maïs et les pylones EDF tout pourris deviennent une station orbitale dans le vide spatial.

Le livre

C’est vraiment difficile de choisir un seul livre ! Je lis beaucoup de science-fiction, et un peu de poésie surréaliste, des essais sur l’art, etc… Mais je pense que mon plus gros coup de coeur a été la série de comics Tank GirlEn général, les gens connaissent seulement de nom, car un film un peu raté a été produit dans les années 90, mais à la base Tank Girl a été créée sur papier par le duo déjanté Alan Martin & Jamie Hewlett. Hewlett est aujourd’hui connu car il est à l’origine de l’identité graphique de Gorillaz mais avant ça il faisait des trucs plus… borderline disons.

En tout cas, je vous invite vraiment à lire un ou deux comics de Tank Girl, il y a eu des rééditions l’année dernière et c’est vraiment beau, en plus d’être complétement délire, absurde et surtout hilarant. Alan Martin construit des intrigues tirées par les cheveux, et je n’ai pas réussi à retrouver un humour aussi dingue ailleurs. 

Je pense que ce sont les seuls livres que je peux lire et relire sans jamais être lassée, les illustrations sont tellement détaillées que tu tombes à chaque relecture sur des petites choses idiotes, des réfèrences discrètes que tu avais ratées la première fois. L’univers de débauche steampunk australien de Hewlett et l’esprit déluré de Martin se complète totalement et ça donne un truc joli et plaisant à lire !

 

Le lieu en rapport avec la culture

Ça va vous paraître enfantin peut-être mais …L’Aquarium Tropical de la Porte Dorée n’est pas une simple “attraction” pour gosses. C’est un endroit historique, construit pendant l’Exposition Coloniale de 1931 pour montrer aux Français la faune des colonies… Le bâtiment est donc immense et surchargé d’ornements Arts Déco, l’intérieur étant aussi dingue que l’extérieur digne d’un palais. J’habite à côté et j’y vais très souvent le dimanche pour admirer les petits poissons, raies, tortues et autres que j’affectionne énormément depuis mon enfance.. Mais le plus impressionnant reste la fosse aux crocodiles, une des plus belles d’Europe ! J’aime beaucoup cet endroit, il y fait chaud à cause des aquariums tropicaux, c’est plutôt agréable pour dessiner et observer les crevettes multicolores !

Le musée

Bon okay, j’adore les musées d’art contemporain, d’art brut, primitif… En choisir un seul serait difficile. Mais je reste une passionnée de nature, et le Museum d’Histoire Naturelle et ses galeries de paléontologie et d’anatomie comparée sont juste sublimes, un vrai bonheur pour les yeux, pour s’aérer la tête. J’y passe des heures à errer dans les étages, dessiner les fossiles, les gens. L’ambiance diffère totalement de celle qui peut régner au Centre Pompidou ou au Palais de Tokyo. Ici, ça sent le formol, la poussière. Tu sens que les choses n’ont pas bougé depuis longtemps.. les squelettes, les algues bizarres séchées.. je ne sais pas vraiment pourquoi mais ça m’a toujours fascinée depuis mon plus jeune âge.

Le dimanche à Paris avec Margot

Se lever un peu après midi ( faut pas exagérer ! ), pour aller prendre le Soleil et pique-niquer sur la Petite Ceinture, la fameuse voie de chemin de fer abandonnée qui encercle Paris, j’ai un petit tronçon de quelques kilomètres à côté de chez moi. Tu passes derrière des barbelés et après… que du bonheur, de la verdure en friche, des arbres, des oiseaux, c’est calme, reposant, comme à la campagne.

Ensuite, le mieux c’est de continuer à flâner, aux Buttes Chaumont par exemple, mais pas dans les sentiers tout tracés, si tu es motivé, tu as juste à grimper quelques rochers à un endroit précis après la passerelle suspendue, sur la “colline” centrale et tu arrives sur une petite plate-forme herbeuse déserte, où tu peux profiter de la vue sans que personne ne photographie frénétiquement chaque centimètre carré du panorama.

Après, on peut se finir dans le grand défouloir que sont les fripes Guerrisol de Marcadet-Poissonniers, les moins chères et les plus fournies de Paris ! Chaque arrivage est un bonheur pour le porte-monnaie, en général c’est 5€ chaussures/manteaux et 3€ pour le reste.. !

Ensuite ? Dodo

 

Publicités