On se fait des huîtres?

article MC

 » On se fait des huîtres? » est sans doute, pour ceux qui les apprécient, une des phrases que l’on prononce avec envie dès lors que l’été refait surface. Dans l’idéal, on s’imagine déjà à Carnac, un verre de blanc à la main, sur un banc adossé au cabanon d’un pêcheur du coin, avec notre douzaine de N° 3.  Mais pour les parisiens à la semaine, au mois ou à l’année qui n’ont pas cette chance, La Cabane Opium est là pour leur remonter le moral et faire le plein d’iode. Ce bar à huîtres a posé son ancre rue Dauphine. 

Les deux proprio’ vous accueilleront avec bon cœur dans leur petite cabane aux 15 couverts. Souriants, enjoués et ouverts, n’hésitez pas à leur poser quelques questions, ils vous répondront avec plaisir et légèreté, ce qui n’est pas peu rare dans les restaurants de Paris! 

Mais La Cabane Opium ne s’arrête pas là. Si vous  n’avez pas le temps de prendre une table, vous pouvez simplement acheter votre douzaine de Marennes d’Oléron en passant devant leur étalage. Et, détail à ne pas négliger pour les tartineurs qui, comme moi, adorent ça mais ne sont pas capables de les ouvrir – le comble-, les deux Bordelais vous donneront un coup de main avec plaisir! Au top, non? 

Petit péché gourmand de JBMT : la soupe de poisson et les huîtres spéciales Utah

La cabane Opium

  • 44, rue Dauphine PARIS 6
  • Métro Odéon ou Mabillon
  • Ouvert VRAIMENT tous les jours -même fériés-
  • de 12h à 16h et de 19h à 23H

Marine

Publicités