Un week-end, deux villes : Florence et Sienne

JBMT continue son tour de France et d’Europe et vous propose aujourd’hui ses bonnes adresses pour les villes de Florence et Sienne. Rédigé à quatre mains, ce « Un week-end, une ville » présente un programme largement fourni (signe que ces destinations de rêve méritent plus que deux jours de visite). En espérant qu’il vous évite les mauvaises surprises et contribue à vous faire apprécier votre séjour !

Notre conseil : la fin du mois de juin et le début du mois de juillet sont une période idéale pour partir à Sienne et Florence. D’une part pour la météo, estivale mais encore clémente, d’autre part car ont lieu à ce moment les grandes festivités annuelles : le Calcio Storico et la Saint-Jean à Florence, le Palio à Sienne.

.

FLORENCE

Les conseils pratiques

La Firenze Card

Florence a enfin établi un pass permettant l’accès à ses plus grands monuments. Pour 50€, vous bénéficierez de l’accès prioritaire (et gratuit) dans une trentaine de musées et églises majeurs, et pourrez également profiter des bus citadins et d’un wifi gratuitement – le tout pour 72 heures. Une véritable économie de temps, de moyen et de fatigue à réserver en ligne avant son voyage (http://www.firenzecard.it/?lang=en) et à récupérer dans l’un des nombreux points d’informations parsemés dans la ville.

L’auberge de jeunesse 

L’auberge jeune, très sympa et très bien située (à dix minutes à pied du Duomo) revient à 20€ la nuit en haute saison, pour un dortoir de huit personnes avec douches indépendantes. Des animations et concerts ont lieu le soir. Et pour ceux qui s’ennuieraient, vous trouverez un bar, une piscine et un point internet gratuit. Seul bémol, le petit-déjeuner est assez cher, 6€, mais il est possible d’acheter de quoi déjeuner dans un supermarché et de l’amener dans la chambre.
15-17 via Santa Caterina d’Alessandra

Les visites

Les traditionnelles

Vous ne nous avez certainement pas attendus pour penser visiter la cathédrale ou la place de la Seigneurie, c’est pourquoi nous éviterons de surcharger cet article de redites. Mais si vous souhaitez plus d’informations ou d’impressions sur les « basiques » de Florence n’hésitez pas à nous contacter, nous répondrons avec plaisir !

Profitons-en tout de même pour parler du contenu des Offices – rien que ça. Outre les classiques devant lesquels les foules se pressent (passant parfois à côté des véritables chefs-d’œuvre…), nous avons eu un coup de cœur pour des peintures peut-être moins célèbres mais tout aussi intéressantes. En voici quelques-unes :

.La synagogue de Florence

Il s’agit de la plus grande synagogue d’Italie et l’une des plus belles avec sa façade de marbre blanc, rose et rouge et son dôme de couleur verte. Attention, il faut laisser téléphone, appareil photo et autre dans un casier à l’entrée et porter une tenue décente (comme dans la majorité des églises florentines : épaules couvertes, pas de short). Mais l’intérêt réside dans son intérieur, entièrement peint avec une coupole superbe… Vraiment, à voir. De plus, étant peu fréquentée par les touristes elle offre un véritable havre de paix. Vous trouverez un petit musée d’histoire hébraïque à l’étage.
4 Via Luigi Carlo Farini

Le musée San Marco

D’émouvantes et subtiles fresques de Fra Angelico, dont la fameuse scène d’Annonciation, se trouvent dans cet ancien couvent à visiter le matin, dès son ouverture pour profiter du calme.
3 Piazza San Marco

.

Les jardins de Boboli

On se perd avec plaisir dans ces immenses jardins du palais Pitti. Si l’on grimpe tout en haut de la colline on pourra bénéficier d’une magnifique vue sur la campagne toscane.
1 Piazza Pitti

Le Baptistère

Indispensable pour ses mosaïques d’influences byzantines et ses portes gigantesques réalisées par Pisano puis Ghiberti. Ce n’est pas pour rien que Michel-Ange a nommé celles de l’entrée principale les « Portes du Paradis » ! Impressionnant.
Piazza del Duomo

La basilique Santa Croce

On y trouve les tombeaux de Michel-Ange, Dante, Alberti… Mais surtout les fresques de Giotto (dont la « mort de saint François »). Il faut ensuite pousser sa visite à l’extérieur jusqu’à la chapelle Pazzi, réalisée par Brunelleschi (l’auteur du Duomo), et le cloître incroyablement calme quelques mètres plus loin.
16 Piazza Santa Croce

Le Bargello 

Situé dans l’ancien palais de justice florentin, le Bargello demande à être vu ne serait-ce que pour son cadre qui nous immerge complètement dans un palazzo du XVe siècle. On y trouve à l’intérieur les David de Donatello et de Verrocchio, le Mercure de Giambologna mais aussi de très beaux ivoires médiévaux –généralement français- et quelques pièces islamiques.
4 Via del Proconsolo

.

La Galerie de l’Académie 

On s’y rend pour voir l’immense David de Michel-Ange et les Esclaves inachevés du même artiste. La gypsothèque (galerie des plâtres – oui il nous a fallu aller en Italie pour apprendre ce mot) mérite le détour, non pas pour les moulages exposés mais pour l’atmosphère qu’il y règne et la très bonne vidéo d’explication technique qui y est projetée.
60 Via Ricasoli

Le Belvédère

Près de la petite église de San Miniato al Monte, ce lieu romantique à souhait le soir offre une vue à couper le souffle sur Florence et la campagne toscane.
1 Via di San Leonardo

A ne pas oublier

Les niches de la façade de l’église/ancienne halle aux grains d’Orsanmichele. Elles comportent des effigies de saints patrons réalisées par les plus grands artistes du XVIe siècle : Donatello, Nanni di Bianco, Brunelleschi… on les admire en dégustant l’une des merveilleuses créations des glaciers de cette rue.
13 via Calzaiuoli

Les cafés et restaurants

Enzo e Piero Trattoria

La traditionnelle trattoria avec ses enfilades de pièces et ses nappes à carreaux qui propose également ses délicieux plats en terrasse. On y mange pour 7/8€ des pâtes fraîches et plats locaux au calme (les restaurants touristiques se trouvant en amont), servis avec le sourire. Un véritable coup de cœur !
67 via Faenza (à deux pas de Santa Maria Novella)

Da Rocco trattoria

Située sous la halle du Marché Sant’Ambrogio, cette trattoria est parfaite pour découvrir l’ambiance florentine. Les plats reviennent à 4€ (compter un euro en plus pour le service) ; cuisine simple mais bonne et accueil chaleureux sont au rendez-vous.
Mercato Sant’Ambrogio, Piazza Lorenzo Ghiberti

.

Le marché de San Lorenzo 

On y mange debout pour quelques euros les spécialités florentines (tripes, lapin…) dans la véritable ambiance italienne et le joyeux brouhaha.
Piazza San Lorenzo / Via dell’Ariento

Pizzeria Dante 

Véritable restaurant, cet établissement ravit par ses pizzas cuites au four à bois et son atmosphère tamisée.
12 Piazza Nazario Sauro

Les achats

Librairie Alessandra Contini 

Une librairie charmante avec un rayon en français peuplé de livres neufs et d’occasion pour ceux qui seraient à la recherche d’une vieille édition.
Piazza Salvemini

Librairie française de Florence

Très bien fournie, cette libraire installée à côté du centre culturel français s’avère pratique pour dépanner si l’on n’a pas amené assez de lecture.
12 Piazza Ognissanti

.

Contempo

Vendeur de vinyles neufs et occasions, la boutique déborde de pépites si l’on est amateur.
15 Via dei Neri

Albrici 

A la fois boutique d’antiquaire et de vêtements de luxe vintage, Albrici mérite le détour. Les prix pratiqués sont déraisonnables mais qu’importe, on n’y vient pas pour acheter !
20-22 via dei Serragli

Le 18 lune

Cette petite boutique à deux pas du Palais Pitti propose des carnets en papier recyclé pour deux euros, très bonne adresse si l’on souhaite rapporter des cartes postales ou de la papeterie.
18 via Romano

Les sorties

On vous conseille de flâner du côté des petites places fréquentées par les habitants de la ville :

 

 

Piazza Sant’Ambrogio

La place s’anime à partir de 19h ;  on peut s’installer sur les marches de la petite église pour pique-niquer et boire une bière, ou dans son bar sympathique.

Piazza del Carmine et piazza Santo Spirito

Bars et petits concerts du quartier animeront vos soirées florentines.

SIENNE

Les visites

Le Duomo

Admirable du sol au plafond (littéralement) et peu dénaturée par les peintures baroques contrairement à de nombreuses églises toscanes, la cathédrale se doit d’être vue. On vous conseille le OPA SI PASS : pour 12€, vous pourrez bénéficier durant 72h de l’accès à la cathédrale, au baptistère et au Museo dell’opera del Duomo de Sienne.
8 Piazza del Duomo

.

La Pinacothèque

Il fait bon s’y réfugier dès 8h15 pour admirer de près l’incroyable collection de panneaux peints et dorés du XIVe siècle. L’entrée est à 2€ en tarif réduit, 4€ en plein tarif, et les salles absolument désertes. Un vrai bonheur !
29 Via di San Pietro

Le Museo Civico 

Indispensable à Sienne, ce musée est en fait l’ancien palais public de la ville. Riche par son histoire, il l’est également par ses innombrables fresques (Ambrogio Lorenzetti, Simone Martini…). Calme, il n’est pas nécessaire d’effectuer de réservations en avance pour y accéder.
1 Piazza del Campo

Les cafés et restaurants

Toscana_Siena2_tango7174

Caffè la Piazzetta 

A quelques minutes de la piazza del Campo, ce café risque fortement de devenir le QG de votre séjour siennois. En bref, on attrape son café à 1€ (ou son cappuccino 1€50 pour les plus téméraires) au comptoir et l’on file s’installer en terrasse. Pour le déjeuner, on trouvera divers plats à 5€ dont un risotto du tonnerre.
Piazza degli Alberghi.

Roxy bar

Situé derrière le Baptistère, ce café demeure trop touristique à notre goût en journée mais offre un petit havre de paix en fin d’après-midi. On y déguste un thé pour quelques euros en terrasse, entre les marbres noirs et blancs et la végétation.
1 via del Poggio 

Juliette et Louise

Advertisements