Fierté Française

Le label Third Side Records se porte bien, et pour cause : en signant des artistes comme Syd Matters, ou La Femme, ils montrent que l’on peut faire de la musique neuve et de qualité, tout en étant français, jeunes et ambitieux.

C’est le cas de deux groupes que je souhaite vous faire découvrir pour ce qu’ils sont : une trouvaille prometteuse et une découverte planante.

Mungo Park (United)

mungo park
Propulsé par Third Side Records, Mungo Park est un groupe franco-canadien qui a décidé de voler de ses propres ailes en attendant la sortie de son prochain maxi (dont vous pouvez découvrir ici le morceau qui l’ouvrira, “Principe de la division”)

Formé de quatre membres (Pierre au chant et aux claviers, Quentin à la guitare, Vincent à la batterie et Adrien à la basse et aux machines), leur premier EP est sorti dans la série “Le Podium” chez Third Side Records. Recoupant diverses influences comme Animal Collective, Mount Kimbie et Andy Stott, leur musique est pourtant incomparable et authentique.

Pour l’anecdote : Mungo Park était un explorateur écossais qui a découvert la source du fleuve Niger au XVIIIe siècle. Exploratrice, leur musique l’est aussi d’une certaine manière, par son ouverture à des courants différents et au champ de l’expérimentation.

Rythmiques tribales, voix vaporeuses et basses asphixiantes créent un mélange inédit.

Plus électro et moins pop (comparé notamment à leur single “Pilgrim), leur prochain maxi – sur lequel le groupe a travaillé dur – est prévu pour la rentrée, en même temps que la reprise des concerts.

Réservez la date dès maintenant : pour les écouter sur scène, leur prochain concert aura lieu le 21 septembre au Bus Palladium (il y aura aussi les Bellers et Moodoïd) !

Liens :

Blind Digital Citizen

blind-digital-citizens

Les Blind Digital Citizen, quant à eux, superposent textes cryptiques chantés principalement en français et sons de clavier électro, rythmiques sèches, instrumentations flottantes.

Groupe polyvalent (les quatre membres intervertissent régulièrement la configuration, s’essayent chacun à tous les instruments, basse, batterie, claviers…), les Blind Digital Citizen n’hésitent pas à innover et surprendre, notamment par leurs textes.

Si vous aimez le côté très électro ambiant d’un groupe comme Boards of Canada, la pop synthétique de M83, ou la voix scandée d’un Bashung, alors vous aimerez incontestablement les Blind Digital Citizen !

Leur dernier EP (Enfant Flamme) vient de sortir  et il est encore plus éthéré et planant que celui d’avant !

Pour leurs 5 ans et la sortie de leur album, ils ont joué au Point Ephémère. Ils seront en concert au Trabendo le 30 août, avec Matias Aguayo pour le Tsugi Superlive !

Liens :

Quoi qu’il en soit pour ces deux groupes en prise de vitesse, qui en plus d’être copains ont souvent joué ensemble, “le meilleur est à venir” (pour citer… les Blind) !

Lorraine

Advertisements