Le Portrait Culturel : Ariane

Les portraits culturels reviennent enfin, pour fêter les 900 likes sur notre page Facebook ! Cette fois-ci c’est Ariane qui s’y colle, et qui partage avec nous ses coups de cœur culture.

img1635

Bonjour Ariane,

Pour commencer, quel film pourrais-tu regarder indéfiniment, quitte à faire pleurer ton lecteur de K7 ?

« Muriel’s wedding » avec Toni Collette et Rachel Griffiths, deux actrices que j’adore. Ce film se passe dans une station balnéaire du nord de l’Australie au début des années 90, et raconte l’émancipation d’une jeune adulte mal dans sa peau qui a deux passions dans la vie : le mariage et ABBA. Du kitsch, du drame, beaucoup de second degré et quelques larmes, le tout sur la musique du plus grand groupe suédois de tous les temps. Tout le monde n’adhère pas, mais j’ai la ferme conviction que ce film a été fait pour moi.

Quel est l’album qui devrait dominer les charts selon toi (même si cela voudrait dire déloger Pitbull et Ke$ha) ?

Oh la la ça c’est une question compliquée. Je pense que mon plus gros fétichisme musical de ma vie reste Alex Turner et ses deux cliques d’Arctic Monkeys et des Last Shadow Puppets, avec une mention spéciale pour l’album The Age of The Understatement. Après si j’avais le choix je parlerais de Cat Power, Hot Chip, Kate Nash, Santigold, Arcade Fire… Je ne peux pas restreindre, alors débrouillez-vous avec ça !

Quel est ton meilleur souvenir live?

C’était l’an dernier, au 104, avec une célèbre tartineuse en chef de ce blog : the XX ont fait un show incroyable. Comme  leur musique est plus atmosphérique et posée que propice aux pogos, je m’attendais à passer une soirée sympa mais tranquille. Grosse claque ! La scénographie était hypnotique, le groupe a tout donné et la musique était transcendée par le live : non seulement j’ai dansé, mais j’ai réussi à sortir du concert encore plus fan du groupe qu’avant. Bravissimo.

Existe-t-il un musée ou une galerie qui ne te déçoit jamais?

Ahah je ne sais pas s’il y en a. J’aime bien les expositions de la galerie Chantal Crousel en général. Leurs artistes sont vraiment bien, avec des propositions intéressantes et qui me touchent souvent. Sinon, si je veux me faire plaisir quand je rentre à Lyon, ma ville natale, je vais faire un tour dans les collections du Musée des Beaux-Arts. Sans chauvinisme, je pense que c’est un des musées les plus sympas de France, autant au niveau du bâtiment que des collections.

Si on te dérobait ton escalier et que tu devais rester enfermée chez toi toute ta vie avec du gâteau au chocolat et un seul bouquin, lequel serait-il?

Si je devais choisir un chouchou littéraire pour toute la vie, ce serait sûrement Ernest Hemingway. Je suis une inconditionnelle, mais j’ai un faible particulier pour Le Soleil se lève aussi. On y suit les pérégrinations et les intrigues amoureuses d’un groupe d’américains dans les années 20, entre Paris et les ferias de Pampelune : la « Lost Generation » en quelques centaines de pages, avec un style unique qui me fait toujours le même effet. Fanitude absolue.

Quelle est ton icône, la personnalité qui t’inspire?

J’ai longtemps été fascinée par l’actrice Jean Seberg. J’ai même été chez le coiffeur une fois en apportant sa photo et en disant « Je veux ça, on coupe tout ».  Je l’ai découverte sur une photo dans un magazine, et ensuite bien sûr dans « A bout de souffle » de Jean-Luc Godard. Aujourd’hui, malgré une légère fracture capillaire, je la trouve toujours aussi magnétique dans ce film.

Une bonne adresse manger?

Juste en bas de chez moi ! C’est une des meilleures boulangeries de Paris, les Vandermeersch. Tout ce qu’ils font tient du chef d’œuvre. Ils sont célèbres pour leur kouglof, mais la tarte au chocolat blond reste mon péché mignon ultime, avec le pain aux châtaignes grillé avec un peu de beurre.

Vandermeersch : 278 Avenue Daumesnil Paris 12e

Une bonne adresse culture?

Ma découverte récente, lors d’un séjour à Lyon, est le Centre de Culture Urbaine – Archipel, juste à côté du musée des Beaux-Arts. C’est une librairie d’architecture et de design d’intérieur absolument incroyable. Ils ont aussi un super programme de conférences et différents projets bien sympathiques. En plus tout le monde y est super gentil, c’est vraiment parfait.

Mille mercis Arianita !

Publicités