Duroc(k)

.
Depuis 2009, la RATP et Rock en Seine s’associent annuellement pour annoncer le festival francilien en transformant la station de métro Duroc en bulle musicale. Pour ce faire, exit les publicités honteuses et les faïences sales, bonjour les créations artistiques et la musique actuelle.

Jusqu’au 22 juin, l’ambiance rock et colorée de la station vient illuminer votre voyage, et vous obliger à lever le nez pour apprécier les douze affiches créées spécialement pour l’édition 2014 de Rock en Seine. Ces dernières, chacune d’une main différente, annoncent une partie des têtes d’affiche du festival : Lana del Rey, Arctic Monkeys, Blondie
.

© JBMT

© JBMT

On retrouve ainsi avec délice la moue boudeuse de la diva de Blue Jeans sous le crayon de Ted Benoit, en même temps que l’on aimerait se perdre dans la chevelure vaporeuse de l’Emilie Simon dessinée par Chloé Cruchaudet. Le duo infernal de Die Antwoord n’a, lui, rien perdu de son aspect à la fois terrifiant et excitant dans son portrait réalisé par Germaine Rogers. Plus oniriques, les affiches de Portishead (par Jonny Negron) et Saint Vincent (par David Prudhomme) traduisent plastiquement les univers sonores de chacun.
.

Éclatante, éclectique mais surtout accessible, cette exposition souterraine interpelle les badauds et ravit aussi bien néophytes qu’amateurs d’illustration et de bon son. En effet, tout en déambulant le long du quai, vous pouvez dorloter vos tympans grâce aux morceaux des artistes sélectionnés diffusés dans les haut-parleurs.
.

Les 12 affiches seront exposées à nouveau à la station Boulogne – Pont de Saint-Cloud du 18 au 24 août, et leur totalité (60) présentée au sein du festival Rock en Seine, qui se tiendra les 22, 23 et 14 août 2014.

 

Publicités