Les Nouveautés Musicales #2

Découvrez les nouveautés musicales qui ont conquis nos tympans ces derniers temps : Leisure Birds, Bristol, Santoré, Pigeon John et Benjamin Fincher. .

.

Benjamin Fincher – Long Distance


Entre des étoiles et un sol rocailleux lunaire, Benjamin Fincher navigue avec Long Distance dans le digne héritage de Radiohead. Tout aussi stellaire et mélancolique que le groupe de Thom Yorke, le musicien expérimenté nous offre un court séjour spatial : trois minutes et vingt-quatre secondes en apesanteur.

Pourtant, contrairement à ce que peuvent nous laisser penser les images, c’est un problème bien terrestre qu’évoque ce morceau : l’éloignement entre deux êtres. Mais qu’importe la douleur, quand on peut se servir d’une si belle musique pour panser ses plaies.

Le dernier album de Benjamin Fincher, Kamishibai, sortira le 20 octobre 2014 sur le label Pacinist.

. Pigeon John – Boomerang feat. 20Syl


Dans un tout autre style, Pigeon John, que l’on avait connu avec son tube The Bomb, nous offre un avant-goût de son album All The Roads qui sortira le 23 septembre. Au programme, une vague 90’s, des textes de rappeur sentimental et un imprimé multicolore tout droit hérité de nos k-way à la mode à l’école élémentaire. Ultra rafraîchissant, Boomerang est le résultat de la collaboration du MC américain avec le Français 20Syl, membre de C2C et Hocus Pocus. On a hâte d’entendre la suite !

. Santoré – Beau Soleil


L’été est bien arrivé du côté du duo fraternel de Santoré, qui a décidé de nous ramener des années en arrière dans leur résidence familiale. Beau soleil sent les vacances, les cris d’enfants et les heures qu’ils passent, infatigables, à s’inventer tout un nouveau monde.

« Nous étions des motards, des chevaliers, des cowboys, des monstres. » Comme un air de paradis perdu, ce son réussit à nous transmettre la nostalgie d’une période inoubliable de candeur et de possibilités, dont nous n’avions même pas conscience de la préciosité.

. Bristol – Roads


Belle découverte que ce projet joliment bobo intitulé Bristol, d’après la ville-mère du trip-hop, qui a vocation à revisiter façon 60’s les tubes des plus grands groupes de ce genre musical quelque peu oublié. Massive Attack, Archive ou Morcheeba devraient ainsi nous revenir flambants neufs sur l’album à venir produit par Marc Collin.

Ici, le chanteur Jim Bauer s’approprie le morceau Roads de Portishead à la sauce vintage dans une ambiance guindée-débridée, le tout posé sur une ligne de basse et des scintillements de cymbales charleston. Et ce n’est pas tout : eye liner, franges et petits cols blancs viennent nous ravir l’œil tout autant que cette reprise nous ravit les oreilles. Une entreprise qui promet d’être tout aussi réussie que son aînée, Nouvelle Vague.

. Leisure Birds – W A V E F O R M S


 

Le prochain LP « Tetrahedron » de Leisure Birds ne sera disponible qu’en digital et en vinyle, et l’on comprend bien pourquoi : quitte à l’écouter, autant le faire correctement. Avec des synthés grandiloquents parfaits pour les platines et une voix plus proche de l’écho que du chant, Leisure Birds revient – tant par la musique que la vidéo – sur les heures de gloire du rock psychédélique et du Krautrock.

Difficile de ne pas humer ici des narcotiques en note de fond, comme le soulève bien le site Gonzaï : il faut croire que la drogue ne fait pas que des ravages. Et puis, si l’on arrêtait un instant de regarder vers le passé pour simplement prendre le temps d’apprécier ces mélodies tout droit sorties de cavernes brumeuses piteusement éclairées de néons grésillant ?

Publicités