Trois bonnes adresses autour du Centre Pompidou

Chez JBMT, on aime bien la culture, et on aime aussi bien manger. Alors on s’est dit que combiner visite de musée et bons plans gourmands, ce serait pas mal. Aujourd’hui, on vous entraine à Beaubourg, dans le 4ème arrondissement, avec trois adresses qui valent le détour. Car Art Contemporain rime avec « J’ai faim ».
.

Bubbolitas


 Quand l’Argentine rencontre Taïwan
.

© Thomas Servoz - JBMT

© Thomas Servoz – JBMT

.
Chez Bubbolitas, la spécialité c’est le bubble tea : pour ceux qui ne connaissent pas, une boisson d’origine taïwanaise inventée dans les années 80 qui consiste en des perles de tapioca plongées dans du thé aromatisé, et que l’on boit à l’aide d’une grosse paille. On en voit de plus en plus dans tout Paris, mais Bubbolitas est à ce jour la meilleure adresse, parole d’amateur.

La grande originalité de Bubbolitas est que le bubble tea est à la mode argentine (tout comme l’épicerie du lieu) : on nous propose ainsi des recettes typiques à base de dulce de leche ou bien de maté, LA boisson argentine par excellence. Un conseil, demandez le bubble tea tereré, une version glacée du maté parfumée au citron vert. Et si vous avez faim, les empanadas maison seront parfaites pour un petit voyage gustatif en Patagonie.

17 rue Quincampoix, 75004 Paris

 

Chacun Ses Goûts


 Le plaisir glacé sans remords
.

© Louise Ganesco Deglin - JBMT

© Louise Ganesco Deglin – JBMT

.
Caché dans une petit rue à l’ombre de l’imposant Centre Pompidou, Chacun Ses Goûts confectionne de délicieux yaourts glacés. Cerise sur le gâteau, ils sont sans matière grasse. Oui oui. 0%. Donc on peut se lâcher. Il y a en général trois parfums disponibles qui changent toutes les semaines, en plus du classique yaourt nature.

Le principe est simple : on prend un pot, on y met du « froyo » (comme on dit) puis des toppings par dessus. Et là c’est le piège, car certes le yaourt est sans matière grasse, mais pas ces gros morceaux de chocolat ou ce coulis au caramel. Donc le mieux est de rester sage et de se venger sur la grande variété de fruits frais mise à disposition. Bon à savoir, la boutique reste ouverte toute l’année ou presque, et une seconde adresse vient de voir le jour, rue Montorgueil.

   4 Rue Geoffroy l’Angevin, 75004 Paris

 

AntiCafé


Parce que c’est plus sympa que la BPI
.

© Anticafé

© Anticafé

.
L’AntiCafé porte bien son nom. C’est un café certes, seulement on n’y paye pas selon ce que l’on consomme, mais selon le temps qu’on y passe. L’endroit se veut comme un espace de travail et de création. Les tarifs ? 4€ la première heure et 3€ les suivantes. On en a pour son argent, puisque pour ce prix-là on a droit à des boissons et snacks sucrés/salés illimités, un accès à une très bonne connexion wifi ainsi qu’à une imprimante et à un scanner, des jeux de société, des espaces réservés aux groupes et des conférences et ateliers sur divers thèmes.

On peut même y apporter ses propres boissons ou repas. C’est un lieu idéal pour travailler en groupe car, quand on est étudiant, il faut avouer que Paris manque d’espaces adaptés aux travaux collectifs. Ça reste tout aussi bien pour se retrouver entre amis, et ça change des cafés traditionnels.

79 rue Quincampoix, 75004 Paris

Thomas Servoz

Publicités