PHOX x JBMT

© Louise Ganesco Deglin - JBMT

© Louise Ganesco Deglin – JBMT

.
English version is available below !

Vent de fraîcheur au milieu des musiques actuelles, PHOX produit une pop colorée et fougueuse apte à séduire tout un chacun. Petite colonie de vacances menée par une incroyable Blanche-Neige métisse, la tribu rayonne de complicité en privé comme sur scène ; une bonne humeur sans prétention qui l’éloigne des bien trop nombreux groupes branchés-coincés du moment.

En plus de son allégresse venue tout droit du Wisconsin, la bande a su nous séduire par sa diversité, dont résulte une grande harmonie : l’hétérogénéité de ses membres se révèle dans la maîtrise de multiples instruments, allant du banjo à la trompette, en passant par la clarinette. Et pour couronner le tout, les paroles écrites par la belle Monica font preuve d’une profondeur devenue bien rare ces temps-ci… Un énorme coup de cœur JBMT !
.

Bonjour PHOX,

Vous êtes plutôt nombreux dans le groupe ; comment réussissez-vous à composer tous ensemble?

Monica Martin : Généralement, je compose une mélodie avec des paroles, puis je la présente aux autres membres du groupe.

Mat Holmen : Et quand elle a terminé, le projet est repris par chacun d’entre nous, l’un après l’autre.

Matteo Roberts : Il passe entre toutes nos mains, car nous avons chacun une façon différente de travailler avec la musique. Nous avons tous un atout particulier que l’on applique au fur et à mesure du processus de création. Et si tout se passe bien, on obtient à la fin une chanson !

Zach Johnston : On est un peu comme une équipe de super-héros.

Monica, les textes que tu écris sont très intimes ; cela ne te dérange pas de les partager avec le public ? As-tu besoin de mettre une distance entre ta vie et ta musique ?

Les paroles que j’écris sont très personnelles, mais je pense que c’est la seule façon dont je puisse procéder, parce que je n’ai aucun intérêt à ne pas être moi-même. Ça m’ennuie profondément d’entendre des chansons dont les paroles semblent génériques.

Je ne pensais pas que quelqu’un entendrait un jour ces textes, que j’écrivais pour moi-même. Et maintenant, je dois réfléchir à ce que ce qu’ils représentent pour moi. C’est quelque chose de très prenant sur le plan émotionnel.

Vous arrive-t-il d’écouter votre propre musique ?

Mat : Je pense clairement que je peux écouter mes anciennes chansons, parce qu’elles me semblent révolues, je les trouve intéressantes. En revanche, les morceaux récents demeurent très sensibles.

Matteo : oui, il m’arrive d’écouter certains de nos vieux morceaux, et je suis là « Wow, c’est vraiment fascinant ! ».
.

10534079_822734904417729_3130209992355618015_n

.
La nourriture est un élément primordial chez JBMT. Si Phox était un plat, lequel serait-ce?

Jason Sean Krunnfusz : On est comme une sorte de ragoût, où tout est mélangé. Et peut-être qu’à première vue ça semble immonde, mais après avoir goûté, on se rend compte que c’est délicieux.

Zach : Plutôt une sorte de ragoût de desserts : cookies, glace…

Monica : Hm, je ne suis pas sûre qu’on soit si doux que ça.

Les garçons : C’est vrai !

Quel serait votre casting idéal pour l’un de vos clips, si vous pouviez avoir n’importe qui ?

Mat : Le casting de Friends ! Et ils joueraient nos propres rôles.

[Longue délibération afin d’estimer qui ferait qui : « Mais bien sûr que je suis Phoebe », « Je suis Jennifer Aniston »…]

On vous a vu faire des sessions acoustiques dans des champs, dans une cuisine… Quel est l’endroit le plus improbable où vous aimeriez jouer ?

Zach : un sous-marin.

Jason : un silo ou une grotte.

Dave : J’ai pensé à une montgolfière.

Matteo : Oh oui, chacun dans un ballon !

Quelle est la chanson la plus honteuse que vous adorez secrètement ?

Jason : Difficile de répondre, étant donné que l’on aime jouer sur notre ringardise.

Zach : On a rarement honte. En ce moment, j’écoute Enrique Iglesias.

Monica : Pour moi, ce serait Pentatonix. Leurs interprétations sont vraiment mièvres.

Jason : J’adore Hanson, ce sont trois frères qui ont connu le succès à la fin des années 90. Aussi les Jonas Brothers, et n’importe quelle pop Disney.

Monica : C’est plus facile de ne pas avoir honte quand on est entouré de gens aptes à dévoiler ce genre d’informations!
.

10300773_834075199950366_5687071265691415814_n

.
Quelle bande-originale de film aimeriez-vous composer ?

Monica : Oh, ce serait génial de faire ça.

Mat : Les films Disney ont des BO incroyables.

Monica : Peut-être la Petite Sirène?

Matteo : Oui, n’importe quel Disney des années 90. C’était toujours un mélange parfait de musique pop et classique, tout en restant accessible, de manière à ce que les enfants puissent chanter en même temps. C’était vraiment universel.

Quel est le premier album que vous ayez acheté enfant ?

Zach : No Doubt, Tragic Kingdom.

Mat : Michael Jackson, Dangerous.

Matteo : Smith, Big Willie Style.

Dave : Le premier que j’aie acheté avec mon argent était This Desert life de Counting crows.

Monica : Je me souviens que j’écoutais une cassette de Hootie and the blowfish tape en CM1. Mais je ne pense pas avoir acheté un CD avant le lycée.

Jason : Moi, je pense que c’était Usher ou Mario.

Si vous pouviez faire revenir à la vie un musicien décédé, qui serait-ce ?

Jason : Mozart.

Monica : Billie Holiday.

Zach : Nick Drake.

Mat : OK, John Lennon.

Jason : Il faut que quelqu’un dise George [Harrison], qu’on puisse les réunir !

Matteo : Oui, on peut faire revenir les Beatles ?

Dave : Sinatra.
.

Existe-t-il une époque que vous appréciez particulièrement ?

Jason : Le monde d’aujourd’hui peut-être?

Zach : j’aime différents éléments dans chacune des époques, mais je n’ai pas pour autant envie de retourner à l’une d’elles. C’est seulement sympa de regarder en arrière.

Matteo : Je pense qu’il y a dans chaque époque une part de choses très intéressantes, et une part de choses complètement affreuses.

Monica : Mais la part de choses intéressantes est très fine concernant la mode et la musique des années 80.

Pour terminer, où vous dirigez-vous pour découvrir de la bonne musique ?

Tous : Auprès de nos amis. On en a qui sont très forts dans certains domaines, comme celui qui lit énormément de blogs – c’est une véritable discothèque de bonne musique. Aussi, notre chauffeur Gareth a une playlist Spotify géniale qu’il nous passe en conduisant.
.


Jade Ehlers

(C) Jade Ehlers

.
PHOX is a quite unique band who seduces everyone by creating a colorful and dashing pop music from Wisconsin, far from what we are used hearing nowadays. When you see them, you can’t help thinking of a summer camp leaded by an exotic Snow-White; their complicity together is striking, both in real life and on stage. The joy that pops out from them is so refreshing, compared to the bored attitude of many musicians.

We surely love PHOX for their enthusiasm, but also for their diversity. Each member seems to have his own personality, and the fun fact is that each one of them plays a weird instrument (banjo, clarinet…), so that a beautiful harmony comes out from their variety. Besides, the beautiful Monica writes thoughtful lyrics, which are quite rare in these days… It looks like we have just fallen in love!
.

Hi PHOX,

You’re quite many in the band; how do you manage to create songs all together?

Monica Martin: Usually, it starts with a melody and lyrics that I produce, and then it gets presented to every member.

Mat Holmen: And when she’s done, we pass it on, one person to the next.

Matteo Roberts: It passes through our filters because we all have different ways of working with music. We all have sort of strengths that we apply as we pass it through the boys. And hopefully, at the end, it sounds like a song!

Zach Johnston: It’s a bit like a super-hero group.

Monica: It’s fully collaborative.

Monica, you write quite personal lyrics; is it OK for you to share it with everyone? Do you like to put a distance between your own life and your music?

I feel that’s the only way I’d be able to do it, to be honest, because I don’t really have any interest in not being myself. I get really annoyed when I hear songs that seem generic lyrically.

I didn’t think anyone would hear these songs, I wrote them for myself. Now I have to process it, to understand what that means to me, because it does take a lot out of me emotionally.

Do you often listen to your own music?

Mat: I typically think that I can listen to my old songs, it seems historical and interesting, whereas the current thing is sensitive. Always.

Matteo: Yes, I listen to some of our old stuff and I’m like « Wow, this is really fascinating! ».

Food is really important to us, French people… If Phox was a dish, what would it be?

Jason Sean Krunnfusz: We’re like some sort of casserole, where everything is mashed together. And maybe at first glance it comes disgusting, but you eat anyway, and it’s delicious.

Zach: It’s a dessert casserole, with cookies, ice cream…

Monica: I just don’t think we’re that sweet.

Boys: OK, fair enough.
.

999147_751536748204212_1377397594_n

.
What would be your ideal cast for one of your music videos, if you could have anyone?

Mat: The cast of Friends! And they would play us.

[Long deliberation to try to guess who would be who: « Of course I’m Phoebe », « I’m Jennifer Aniston »…]

We have seen you doing live sessions in fields, in a kitchen… What is the weirdest place where you would like to play?

Zach: A submarine.

Jason: A silo or a cave.

Dave: I thought of a hot-air balloon.

Matteo: Oh yes, each one of us in a balloon !

What’s the most shameful song that you secretly love?

Jason: This is a difficult question, because we force our cheesiness.

Zach: We have low shame. I like Enrique Iglesias.

Monica: For me, it’s Pentatonix. They have really corny renditions.

Jason: I love Hanson, they’re three brothers who got really famous in the late 90’s. Also the Jonas Brothers, and any Disney pop.

Monica: It’s easier to not be shameful when you’re surrounded with five other people willing to share this kind of information!
.

1521933_852964258061460_8032564274871444599_n

.
Which movie soundtrack would you like to write?

Monica: That would be awesome.

Mat: Disney movies have incredible soundtracks.

Monica: Little Mermaid maybe.

Matteo: Any 90’s Disney movie. It was always a perfect blend of pop and classical music, and it wasn’t too over anybody’s head so that kids could sing along. It was really universal.

What was the first album you purchased as a kid?

Zach: No Doubt, Tragic Kingdom.

Mat: Michael Jackson, Dangerous.

Matteo: Smith, Big Willie Style.

Dave: The first one I spent my own money on was This Desert life by Counting crows.

Monica: I remember listening to a Hootie and the blowfish tape in third grade. But I don’t think I’ve bought a record until I was in high school.

Jason: I think it was Usher or Mario.

If you could get back to life one musician who’s dead, who would it be?

Jason: Mozart.

Monica: Billie Holiday.

Zach: Nick Drake.

Mat: Ok, John Lennon.

Jason: somedy’s got to say George, so we can reunite them!

Matteo: Yes, can we bring the Beatles back?

Dave: Sinatra?
.

Is there a time in history that you love especially?

Jason: Modern days maybe?

Zach: I like different things from different periods, but there’s no one in particular that I want to go back to. It’s fun to look back.

Matteo: I think that every period has both something very interesting and very foul.

Monica: But the slice of nice things in 80’s music and fashion is quite thinner than in other periods…

And finally, how do you discover new music? Where do you find it?

All: Friends. We have friends who are really strong in certain areas, like one who is a blog scavenger; he is actually a library of cool music. Also, our driver Gareth has a really cool Spotify playlist that he shares with us while driving around.

Thanks a lot !

.

Phox est sur Facebook, Twitter et Youtube. Leur merveilleux album est disponible ici.

Merci au Bruit des Graviers pour la belle session live enregistrée après notre interview. Retrouvez-le sur Facebook, Twitter et Youtube.

Advertisements