Les Nouveautés Musicales #4

MILK & GREEN – The Weather Is Still Fine


Enorme coup de cœur, Milk & Green réunit deux pointures du monde de la soul : la diva Toni Green et le groupe français des Malted Milk. Oscillant entre blues puissant et accents funk, la bande nous démontre que la France sait se défendre avec panache en terme de musique afro-américaine. Si « Just Call Me » se révèle être l’accompagnateur indispensable de la pause-café, le titre « The Weather Is Still Fine » conviendra lui parfaitement au dimanche matin hivernal.

http://www.nuevaonda.fr/artiste/malted-milk-toni-green

 

DJAZIA SATOUR – Bittersweet


Si Djazia Satour nous avait déjà séduits avec son titre « Bittersweet », elle a achevé de nous convaincre lors de son showcase à l’Institut du Monde Arabe à l’occasion de la sortie de son album « Alwane ». Pieds nus, entourée seulement de deux musiciens (d’une grande dextérité, il faut l’avouer), elle a rempli à elle seule le grand espace de la scène de l’auditorium. Une salle assise, difficilement adaptée aux concerts, qu’elle a su transformer en véritable bulle d’allégresse, invitant au partage et à la confidence. Son talent et sa personnalité nous ont simplement soufflés, notamment lors de la reprise de l’Illinois Blues de Skip James.

http://www.djaziasatour.com/

 

SIMON DALMAIS – Soleil libre


Ah, cette voix. Cette indolence suave et élégante, très française, qu’elle transmet de façon si immédiate. On sirote l’album de Simon Dalmais, nonchalamment, en amoureux ou en solitaire ; on erre avec lui sous un rayon de soleil parisien ou une pluie fine londonienne, au bras d’un Arnaud Fleurent-Didier ou d’un Paul Simon. Rien de surprenant à ce qu’un tel magicien des mélodies élise domicile en Auvergne…

 http://www.simondalmais.fr/

F U Z E T A – « Dive »


 

Étonnamment plus terrestre qu’aquatique, le premier single du groupe breton de FUZETA s’avère très puissant. Morceau sombre ponctué d’envolées lyriques portées par une voix remarquable, il s’accroche à nos entrailles au fil des écoutes pour finir par nous obséder. Une très belle découverte, que l’on prolonge avec délice au travers de la première partie de l’EP « Dive », disponible ici.

http://wearefuzeta.tumblr.com/

MINOU – Pense à moi 


Un nom si doux ne pouvait que présager de bonnes choses. Le morceau « Pense à moi », ainsi que son clip réalisé à partir de vidéos dénichées dans les placards familiaux, fleure bon la fin des années 60. Avec des textes naïfs hérités des Yé-Yés et une pop définitivement édulcorée, Minou enchante dès la première écoute. Mais le duo n’oublie pas non plus de sortir les griffes par moment – au grand dam de notre canapé, mais certainement pas de nos oreilles.

http://www.minoumusique.com/

 

Publicités