La Table de Teschen, bientôt au Louvre?

© Philippe Fuzeau / Musée du Louvre

© Philippe Fuzeau / Musée du Louvre

.
Trésor de l’art du XVIIIème siècle, la table de Teschen a récemment été mise en vente. La mise sur le marché d’un tel objet est un évènement en soi, mais l’émoi est encore plus grand lorsqu’il s’agit d’un trésor français, et que le Musée du Louvre lui-même entre en lice pour l’acquérir.

Il n’est pas exagéré d’affirmer que la table de Teschen est unique au monde. En 1779, la Guerre de Succession de Bavière se clôture par le traité de Teschen. L’un des principaux instigateurs de la paix est le baron de Breteuil, envoyé par la France pour régler un conflit qui menaçait l’équilibre de l’Europe. Sa contribution est remerciée par un cadeau de taille : la table de Teschen. Le commanditaire est l’un des belligérants, le prince électeur de Saxe, qui demande à Neuber, orfèvre de Dresde de concevoir un objet exceptionnel et emblématique de la région.
.

.
Celui-ci fabrique une table en bois, plaquée de bronze, et dont le plateau est incrusté de médaillons de porcelaine de Saxe, de bois pétrifié, de pierres dures et semi-précieuses. Ici réside le génie de Neuber : en plus d’être un excellent artisan, il est bon scientifique. Lui seul a pu assembler de façon virtuose les pierres et l’orfèvrerie dans un ensemble parfait, grâce à sa connaissance poussée de la minéralogie.

Au-delà du tour de force technique, cette œuvre illustre remarquablement le contexte artistique et philosophique de l’époque. Le style néo-classique très pur s’allie à l’engouement pour les sciences de la fin du siècle des Lumières : chaque pierre du plateau est numérotée, et la table s’accompagne d’un petit livret explicatif détaillant chaque incrustation du plateau et sa provenance. Ce bijou aux dimensions de meuble sert aussi bien la délectation esthétique qu’intellectuelle et permet un jeu social savant dans des cercles de haute noblesse : il fait sensation à son arrivée en France chez le comte de Breteuil.
.

© Philippe Fuzeau / Musée du Louvre

© Philippe Fuzeau / Musée du Louvre

.
La table de Teschen était restée aux mains de la famille de Breteuil jusqu’à sa récente mise en vente et a été classée Œuvre de Caractère Patrimonial Majeure. Le musée du Louvre a donc lancé la campagne « Tous Mécènes ! » afin que des donateurs particuliers puissent participer à l’acquisition de cette pièce exceptionnelle, comme ce fut le cas pour Les Trois Grâces de Lucas Cranach l’Ancien en 2010, acquise avec la participation de plus de 7000 donateurs.

La table de Teschen est visible au public jusqu’au 1er décembre 2014 seulement dans l’aile Sully du musée du Louvre, afin de présenter aux visiteurs ce qui pourrait devenir l’un des joyaux de sa collection.

Caroline Gomot

_________________________
.
La Table de Teschen

Présentée au Louvre du 19 novembre au 1er décembre 2014, aile Sully, 1er étage, salle Piranèse 
Dons et plus d’informations sur TousMécènes.fr

Publicités