« Pixel », danse et numérique par Mourad Merzouki

AMCB-Pixel-© RaoulLemercier-2-02728

AMCB-Pixel-© RaoulLemercier-2-02728

Associer la danse au monde du numérique : un programme qui ne parait pas si novateur, et semble rechercher la modernité plus que la poésie. Et pourtant, « Pixel » met les larmes aux yeux. Un ensemble léché et incroyablement émouvant, où danse, musique et projection forment un triangle interdépendant.

Spectaculaire dans tous ses aspects, cette création joue aussi bien avec les corps qu’avec l’espace et les sons pour transformer successivement la scène en boîte à musique, en boule à neige ou en univers à la gravité mouvante.

Si l’art de la projection est régulièrement associé aux représentations de danse, jamais on ne l’avait vu si inhérent aux mouvements des danseurs, si naturel. Tantôt l’homme déplace, dessine, joue avec les pixels, tantôt ce sont ces flocons qui entravent, bousculent ou désorientent l’individu.

Cette dernière création de Mourad Merzouki parvient à faire le pont entre réel et virtuel, mais aussi entre danse contemporaine et hip-hop : les deux se mêlent en une gestuelle à la fois technique et sensible. Là-dessus, la musique d’Armand Amar se pose avec une grande justesse, et la salle ne forme plus qu’une bulle géante qui emporte le spectateur au loin, très loin.

__________________________________

« Pixel » par Mourad Merzouki, compagnie Käfig
Création numérique Adrien Mondot et Claire Bardainne
Création musicale Armand Amar
64 représentations dans 28 villes jusqu’au 21 mai 2015 (à retrouver ici)

Publicités