Voyage en pays siamois

L’exposition « Mongkut » par le jeune artiste contemporain Arin Rungjang fait partie de la nouvelle programmation satellite du Jeu de Paume, qui a lieu à partir du 19 mars dans la Maison d’art Bernard Anthonioz à Nogent sur Marne.

© Arin Rungjang 2015

© Arin Rungjang 2015

L’artiste explore ici les relations qui ont pu se faire entre son pays, la Thaïlande, et la France sous Napoléon III à travers un objet riche de symboles : la couronne du roi Mongkut. Il met alors en lumière la vision de la Thaïlande – alors royaume de Siam – par les Occidentaux.

Il y a également dans les installations vidéo toute une réflexion sur la mise en abyme et le concept d’originalité et de reproduction. En effet, le roi de Thaïlande avait fait au XIXe siècle de riches cadeaux diplomatiques à Napoléon III, parmi eux, une copie de la couronne royale. L’œuvre ici au cœur de l’exposition est donc une réplique de cette « réplique ». Ironie du sort assez tragique : une fois que l’artisan au service d’Arin Rungjang a eu terminé cette pièce, la couronne offerte à Napoléon III, alors conservée au château de Fontainebleau, a été volée…

Outre son travail documentaire sur la sublime couronne, l’artiste met en avant la notion de symbole et de sacré. En effet, les Thaïlandais ne peuvent voir cet objet royal, caché aux yeux du peuple. C’est seulement en effectuant un voyage en France, et plus particulièrement au château de Fontainebleau, que l’artiste a pu observer et étudier sous toutes les coutures cet objet sacré. Grâce à une scénographie minimaliste et des vidéos retraçant le travail de recherche et la réalisation de la réplique, le visiteur est plongé dans cette atmosphère en bénéficiant d’un guide de choix : Arin Rungjang.

Arin Rungjang, Mongkut, 2015. Installation. Coproduction Jeu de Paume, Paris ; Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques ; CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux et Future Perfect Singapore. Courtesy de l’artiste © Arin Rungjang 2015

Arin Rungjang, Mongkut, 2015. Installation. Coproduction Jeu de Paume, Paris ; Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques ; CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux et Future Perfect Singapore. Courtesy de l’artiste © Arin Rungjang 2015

Cécile Guarinoni

__________________________

Arin Rungjang, « Mongkut »

19 mars – 17 mai 2015
Maison d’Art Bernard Anthonioz
16, rue Charles VII à Nogent-sur-Marne

http://www.jeudepaume.org

Publicités