Homaj à la chonson française

Plutôt adepte de théâtre classique, je suis peu habituée aux représentations comiques et quoique curieuse, je dois avouer que la bande-annonce du spectacle des Blond and Blond and Blond Hømaj à la chonson française ne m’avait pas conquise. Néanmoins, c’est l’esprit ouvert et avec hâte de découvrir le show, dont le synopsis n’en était pas moins prometteur – un trio de Suédois reprenant des titres phares de la variété française – que je me suis rendue au Sentier des Halles pour assister au spectacle. Et je dois dire que j’ai été agréablement surprise.

Laissez-moi vous planter le décor. Dans une salle intimiste voûtée en berceau, aux murs de pierres épaisses et dont la scène est au même niveau que les spectateurs, Tø faux viking accompagné de sa guitare, Glär, au chignon serré et à l’air pincé, et Mår, naïveté incarnée, trois frères et soeurs, reprennent avec un humour qui fait parfois grincer des dents les chansons que nous connaissons tous.

Le jeu des acteurs est excellent et la mayonnaise prend immédiatement. De Gainsbourg à Voulzy en passant par « Au Bal masqué » ou encore Ophélie Winter, le trio dresse un panorama assez large du paysage musical français tout en remaniant les paroles et les accompagnements avec souvent beaucoup de justesse affleurant sous le vernis comique. Une bonne dose d’auto-dérision ajoute à une caricature qui, bien que nécessaire pour déclencher le rire, n’en fait pas trop. L’idée de ces Suédois débarqués en France est bonne, d’autant plus que les acteurs jouent leur rôle à la perfection, car on rit d’eux, pour finalement se rendre compte que l’on rit, en fait, de nous. 

Il y a toutefois quelques points noirs. Si Mår et sa fausse candeur m’ont littéralement fait mourir de rire, j’ai moins apprécié le personnage de sa sœur Glär, pourtant très prometteur au départ, mais qui dérive (trop?) vite dans une sexualisation que j’ai trouvée parfois dérangeante. La force de ce spectacle est, pour moi, qu’il a réussi à ne pas sombrer dans le vide de l’humour gras, que je reproche souvent aux œuvres du genre. Mais cela ne l’empêche pas, quelques fois, de se tenir dangereusement près du précipice.

© Blond & Blond & Blond - Illustration : Pénélope.

© Blond & Blond & Blond – Illustration : Pénélope.

Cependant, il n’en reste pas moins un spectacle que je recommande. J’ai plus souvent souri que ri à gorge déployée mais j’ai passé un très bon moment et sa courte durée (à peine plus d’une heure) joue en sa faveur en ne nous laissant pas le temps de nous lasser.

__________________
Homaj à la chonson française
Blond & Blond & Blond
Au Sentier des Halles
50, rue d’Aboukir – 75002 Paris
Infos et résa : ici ! 

Advertisements