Ropoporose et Puts Marie au Point Ephémère : le label Yotanka en force

IMG_0312

Ce lundi 9 novembre, la scène du Point Ephémère réunissait deux poulains du label Yotanka : Ropoporose et Puts Marie. Si le premier fait encore office de nouveauté, le second s’est formé il y a de cela quinze ans ; pour autant, malgré leur apparente distinction, on retrouve chez ces deux groupes un goût pour les rythmes à bâtons rompus et l’influence psychédélique, le rejet des normes et l’amour de l’inattendu.

.

Ropoporose


Ils sont jeunes, ils sont frères et sœurs, et promis, ceci ne constitue pas une excuse à d’hypothétiques travers. Certes, lorsque le duo fraternel s’adresse à nous maladroitement, ou lorsque l’un fixe son médiator entre les lèvres de l’autre le plus naturellement du monde comme s’il s’agissait d’une énième répétition à la maison, c’est comme si la scène s’abaissait le temps d’un set au niveau de la fosse. La distance avec le public s’efface, les spectateurs sont émus, enthousiasmés, époustouflés par Pauline et Romain, et « je vais pleurer » comme a dit la fille derrière moi.

Cependant, ne vous fiez pas à leur ingénuité apparente : multi-instrumentistes, maniant la boîte à rythme comme on se beurrerait une tartine, les deux énergumènes alternent tempo saccadé, silences troublants, répétitions envoûtantes et délicatesses. Très prometteurs, ils sont à suivre de près !

http://ropoporose.com/

Puts Marie


Dès les premières notes, les dubitatifs capitulent : la technique des musiciens de Puts Marie, menés par un batteur hors-pair, impressionne par la qualité du son qui surgit des amplis. Les cinq Suisses n’en finissent pas de nous surprendre, cachant derrière les guitares grinçantes d’un garage rock les rythmes lancinants d’un blues sensuel, la voix alternant les couplets chantés avec une certaine mélancolie douce et ceux rappés avec force virulence. Puts Marie prend du plaisir sur scène, et les grands sourires qui fendent les visages de ses membres lors des nombreuses envolées instrumentales du groupe sont là pour nous le rappeler.

Grâce à un chanteur énigmatique, emporté, torturé et torturant mais capable de s’effacer, l’équilibre se fait et chacun participe à part égale, sans qu’un quelconque protagonisme semble s’imposer. Puts Marie, délice auditif, univers parallèle, a renouvelé une fois de plus notre confiance en le jugement du label Yotanka et la programmation du Point Ephémère.

https://fr-fr.facebook.com/putsmariefans/

Publicités