Les découvertes du Mondial du Tatouage 2016 : nos élus

Avec près de 350 artistes tatoueurs présents, le Mondial du Tatouage a de quoi représenter tous les styles et toutes les vogues. En zig-zagant entre les stands, on trouve les perles incontournables… Voici nos coups de coeur de l’édition 2016, des artistes innovants et talentueux avec chacun leur style bien à eux. On espère vous inspirer pour sauter le pas ! 

Tatto by Wonka


On commence par une vraie perle rare. Les tatouages de Wonka s’apparentent à des personnages d’illustration, à mi-chemin entre les univers de Tim Burton et de Roald Dahl – faut-il y voir une filiation ? Entre l’abstrait et un style « coup de crayon » ou crayon de couleurs, Wonka navigue sur la vague du féérique stylisé, comme un regard d’adulte qui n’a pas encore tout à fait quitté le monde inspiré de l’enfance. Une puissance d’expression et des couleurs douces font le reste. Admirable.

FacebookInstagram  

Emilie B – L’Imaginarium


Installée à Hyères avec son non moins talentueux collègue Guillaume Smash, Emilie B a appartient au style très en vogue ces derniers temps entre animalier, géométrie et aquarelle. La catégorie commence à être presque tarte à la crème, mais la tatoueuse s’en sort avec de l’inventivité et de la délicatesse dans ses compositions et montre un talent indéniable dans les dégradés de couleurs qu’elle parvient à faire sur la peau. Contrairement à son collègue qui réalise plutôt des portraits de personnages réels, le répertoire d’Emilie se tourne vers l’imaginaire créatif des livres, contes, films et histoires. Du Petit Prince à Totoro, plongée le monde de l’enfance avec poésie. 

FacebookInstagram – Site Web 

Pietro Sedda 


Fascination encore une fois dans un style beaucoup plus sobre voire austère, mais pourtant tellement élégant. Les visages déconstruits et revisités de l’artiste milanais sont une prouesse graphique de poésie et de chic. On est entre Magritte et Paul Escher, avec en bonus un petit côté dandy et distingué, en réalité très « hipster » mais qu’on ne peut pas s’empêcher d’admirer. Et si vous ne voulez pas vous l’encrer à vie dans la peau, je vous recommande l’acquisition du livre Black Novels for Lovers de l’artiste, un régal pour les yeux. 

FacebookSite web 

Ivana Tattoo Art 


Les tatouages d’Ivana sont comme une explosion incontrôlée de couleurs. Presque criards dans la palette, ils font preuve d’une attirante force. L’artiste arrive à concilier une véritable vivacité avec une précision des motifs et des alliages. Ils nous en paraissent presque vivants, mouvants.

FacebookSite web 

Post scriptum : cette sélection relève d’un choix purement personnel. Cet article n’a pas vocation de faire une sélection orthonormée et raisonnée des meilleurs tatoueurs, ni de représenter toutes les catégories. A chacun son coup de coeur !

Advertisements