Le carnaval à Paris : Casuarina à la Bellevilloise

par

Si la musique latine a une telle réputation de chaleur, excitation et sensualité, c’est qu’en fait nous français, on est un peu planplan. Alors forcément, à côté de la frénésie rythmique et des déhanchements décomplexés d’un public… Lire la suite