Yvette et Paulette x JBMT

Colorie tes grands-mères © Marie-Amélie Porcher

Colorie tes grands-mères © Marie-Amélie Porcher

.

Moi, Lapel Anaïs, jeune reporter polémique pour Je beurre ma tartine, j’entrepris dernièrement de vous faire savoir l’actualité artistique contemporaine dans toute sa complexité, en vous proposant (dans des articles cinglants et d’une rare verve) un ensemble d’artistes totalement énigmatiques dont je me suis cassé les dents à vous dépeindre le génie…

Aujourd’hui, j’ai enfin l’occasion de laisser la parole à l’artiste en personne : Marie-Amélie Porcher, ou Yvette et Paulette, m’a laissé pénétrer son univers, dans tout ce qu’il a d’amusant et de cruel, de charmant et de loufoque, et m’a accordé, après quelques jours passés en sa compagnie, ces quelques mots de présentation, qui, je l’espère, vous mettront en appétit.

.

.

Alors pour commencer, peux-tu présenter Yvette et Paulette ? Qu’est-ce que cela désigne exactement : une marque ? un label ? une maison d’édition? un nom d’artiste ?

Yvette et paulette sont deux vieilles femmes, un peu folles, inscrites dans leur temps, qui s’en amusent, ou s’en agacent. Elles s’intéressent particulièrement au monde de l’art, à ses codes, son système et au quotidien, une imagerie populaire, une forme de terroir. De là est née la marque « yep » – Yvette et Paulette®, sous cette marque on peut trouver des livres, des estampes, des objets et des bijoux qui du plastique made in China au doudou recouvert de perles offrent toujours un regard plein d’humour sur le monde qui nous entoure.

Il s’agit donc à la fois d’une marque, d’un label, d’une maison d’édition et d’un nom – je dirais plutôt pseudo – d’artiste.

.

.

Pourquoi, toi qui es encore jeune, as-tu choisi d’affilier ta pratique aux prénoms de ces deux vieilles mamies ?

Le démarrage de ce projet a eu lieu quand j’étais encore étudiante à l’école des Beaux Arts de Rennes. À l’époque mon thème de prédilection était les personnes âgées. Ce qui m’intéressait, et qui m’intéresse encore c’est la portée universelle de ce sujet. Tout le monde a une image de ce qu’est la vieillesse, le vieux, sa maison, ses amis, son chien…

À un moment il a fallu déplacer les choses, ne pas se contenter d’une reproduction, mais construire le travail. C’est alors que j’ai imaginé ces deux personnages, Yvette et Paulette, elles sont devenues le point d’appui de mon projet. Tout passe à travers elles. Aussi je ne dirais pas que j’ai affilié ma pratique aux prénoms de ces deux mamies, mais plutôt que ce sont ces deux personnages qui me permettent d’articuler tout le travail.

Elles représentent une icône, que je me plais à déconstruire. Vieilles, elles regardent les fesses des jeunes hommes, elles sont âgées, mais pleine de vie. Leur vieillesse ne les tue pas, elles sont humaines, âgées, mais dans la vie, complexes, comme l’est l’humanité.

.

.
Honnête dans sa pratique comme dans ses paroles, Marie-Amélie Porcher a élaboré un univers authentique et original, qui vous fera rire et sourire.

Venez faire un tour dans le quotidien de ses deux acolytes sur : http://yvetteetpaulette.com/.

 Anaïs Lapel

Yvette et Paulette :

Publicités