Zeren Badar, The Penniless Photographer

© Zeren Badar / The Penniless Photographer

© Zeren Badar / The Penniless Photographer

.
Il est amusant de voir jusqu’où peut mener la créativité, particulièrement dans un contexte de frugalité. Faire plus avec moins, le concept fondateur du Jugaad en économie, s’applique tout aussi bien dans le domaine de l’ingénierie que dans le monde de l’art : c’est ce que nous démontre The Penniless Photographer, un artiste new-yorkais qui, comme son nom l’indique, n’a pas le sous.
.

.
A l’aide de reproductions de chefs-d’œuvre et de petits objets de la vie quotidienne, il réussit à composer un univers unique et novateur, maniant tout aussi bien l’humour que la couleur. En plus d’être esthétiquement plaisantes, ses créations jouent de manière subtile sur le contraste : entre le plat et le volume, le sobre et le bariolé, l’homme et l’objet, l’ancien et le récent, l’unicité et la multiplicité, ou encore le sérieux et le dérisoire.
.

.
Ainsi, notre photographe débrouillard apporte un regard complètement nouveau sur des standards de l’histoire de l’art, sans pour autant se contenter d’un détournement facile ou dénué de considération plastique. Il est étonnant de voir comme une carnation d’albâtre peut être révélée par des éléments triviaux comme des rondelles de poivrons, ou comme des larmes pieuses peuvent trouver écho dans des billes couleur vert d’eau.
.

.
Autodidacte, imaginatif et curieux, Zeren Badar mérite certainement sa place dans les galeries les plus courues d’art contemporain, auxquelles il pourrait apporter un peu d’ingéniosité et de pragmatisme. Alors s’il vous a séduit, partagez cet article et parlez-en autour de vous, afin qu’il ait l’opportunité d’exposer son travail !
.

http://pennilessphotographer.tumblr.com/
zreveals@gmail.com

Advertisements